ULR5

À-propos

La solution GPS ULR5 est le résultat de la réanalyse de 16 ans de données GPS allant de 1995 à 2010. Le champ de vitesse associé, publié dans la revue Global and Planetary Change, est exprimé dans le repère ITRF2008.

Les observations de phase de l’onde porteuse GPS ont été analysées en double-différence, sans ionosphère, sur un réseau de 420 stations, en utilisant la version 10.4 du logiciel GAMIT/GLOBK software. Le jeu de données, qui couvre la période Janvier 1995 - Décembre 2010, comprend 282 stations co-localisées à un marégraphe.

Les coordonnées des stations, les orbites des satellites, les paramètres d’orientation de la Terre (EOPs), ainsi que les retards troposphériques zénithaux (ZTD) horaires ont été estimés. Les détails sur la stratégie de calcul (modèles, corrections, ...) sont renseignés dans le formulaire du centre d’analyse ULR (format IGS) associé à cette solution.

Téléchargements

Pour affecter des incertitudes plus réalistes aux vitesses GPS, le contenu en bruit dans les séries temporelles de positions a été analysé avec la technique de l’estimateur du maximum de vraisemblance (MLE) en utilisant le logiciel CATS. La tendance et le signal saisonnier ont été supprimés des séries temporelles à l’étape CATREF. Les détails sur l’affectation des incertitudes des vitesses GPS sont renseignés dans l’article cité ci-dessous.

- Table des vitesses verticales

La table ULR5_Vertical-Velocities_Table donne les vitesses verticales GPS et leur incertitude pour les 326 stations satisfaisant les critères de 3 ans minimum de longueur sans discontinuités, avec des "trous" n’excédant pas les 30%.

- Séries temporelles hebdomadaires de résidus

Le fichier ULR5_detrend.zip contient les les séries individuelles hebdomadaires de résidus dans l’ITRF2008, par rapport à la solution linéaire long-terme combinée à l’époque de référence. Ces résidus (sans tendance ni signal saisonnier) sont exprimés en mètres dans le repère local (North, East, Up). La position de référence et la vitesse 3D de ce repère local sont donnés dans l’en-tête de chacun des fichiers. Le fichier ulr5.kmz donne une représentation Google Earth de ces séries hebdomadaires en cliquant sur le symbole d’une station ; s’affichent aussi le fichier log (format IGS) ainsi que le graphe de la composante verticale des résidus de positions.

- Discontinuités en position

Le fichier ULR5_discontinuities_Table.txt donne les discontinuités en position qui ont été estimées.

JPEG - 191.2 ko
ULR5 on Google Earth


- Fichier solution

La solution long-terme ULR5 au format SINEX (250Mo) peut-être aussi téléchargée. Cependant, nous recommandons son utilisation uniquement aux personnes familières des fichiers SINEX, et ayant de bonnes connaissances géodésiques.

- ULR5 sur Google Earth

Le fichier ULR5_Vertical_Velocites.kmz est une représentation Google Earth des vitesses verticales ULR5. Pour chaque station GPS, un cylindre vertical dont la hauteur est proportionnelle à la vitesse estimée est dessiné (jaune dans le cas d’une subsidence, rouge dans le cas d’une surrection).

Statistiques

Général

Centre d'analyse: ULR Nombre de stations: 420
Solution: ULR5 CGPS@TG 282
Date de publication: 2012 Stations de référence 191
Etendue temporelle: 1994.0 - 2010.9 Autres 6
Repère de référence: ITRF 2008

Champs de vitesse vertical

Vitesses (robustes) estimées: 326
CGPS@TG 232
Moyenne des erreurs formelles: 0.36 mm/an
Médiane des erreurs formelles: 0.28 mm/an

Stacking

WRMS


PARAMETRES DE TRANSFORMATION

Citation

A. Santamaria-Gomez, M. Gravelle, X. Collilieux, M. Guichard, B. Martin Miguez, P. Tiphaneau, G. Wöppelmann (2012) : Mitigating the effects of vertical land motion in tide gauge records using a state-of-the-art GPS velocity field. Global and Planetary Change, Vol. 98-99, pp. 6-17.