Accueil Actualités > Les marégraphes de Roscoff et de Saint-Malo surveillés par GPS

Les marégraphes de Roscoff et de Saint-Malo surveillés par GPS

Deux nouvelles stations GPS permanentes de type géodésique sont opérationnelles aux marégraphes de Saint-Malo (février 2010) et de Roscoff (août 2009). Leur objectif est de surveiller les mouvements verticaux de la côte afin de comprendre si les tendances long terme du niveau de la mer enregistrées par les marégraphes sont dues à une subsidence de la côte, par exemple, ou à des signaux climatiques liés à fonte des glaces continentales ou à la dilatation thermique des masses d’eau.

PNG - 67.6 ko
Rapport ROTG
PNG - 93.5 ko
Rapport SMTG

Ces installations ont été possibles grâce au concours des partenaires locaux du SHOM, à savoir la Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays de Saint-Malo, à Saint-Malo, et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Morlaix, à Roscoff. Elles ont été financées par le GRGS via le programme TOSCA du CNES. Les données sont désormais disponibles dans SONEL pour le projet TIGA du service international IGS, mais aussi dans les réseaux GPS nationaux RENAG (qui soutiendra en pratique leur maintenance) pour l’étude des déformations crustales, et RGP de l’IGN (qui a la charge de la référence géodésique nationale et assure la densification du repère européen).

Des rapports complets de l’installation des deux stations GPS et de leur rattachement géodésique aux repères de marée sont disponibles dans la section "Documentation / Compte-rendus" de SONEL, ou en cliquant sur les pages de garde ci-contre.

Mentionnons que des difficultés dans la collecte automatique des mesures GPS des récepteurs Topcon GB-1000 (accès au serveur FTP des récepteurs) ont retardé la mise à disposition des observations à la communauté scientifique. Le problème a requis l’implémentation du protocole TDTP (Topcon Data Transfert Protocol) par l’équipe ULR en utilisant le langage java (V1.6). La solution est d’ailleurs mise à disposition de ceux qui rencontreraient la même difficulté (Cf. Actualité du 18 juin 2010).